"Vos récits
font nos créations"

Marie


 

Moi, la guerre, j'en ai un souvenir très intense. On a bombardé Pernes, le 21 mai à six heures moins le quart.
Jamais, j'ai oublié ça.
C'était toujours la peur. J'arrivais plus à manger, rien du tout. Mon père travaillait au fond de la mine, ce jour-là et quand il est rentré ici, il n'y avait plus de vitres. La rue était déserte et nous, dans la cave avec des matelas. À la libération, c'était le soir, les cloches ont sonné. Je me souviens ... Les Anglais sur la place avec leurs tentes. Ça, c'est une chose qui marque. Nous les enfants, on avait des bonbons, du chewing-gum. C'est à ce moment-là qu'on a eu du chewing-gum, pour la première fois. Moi, c'est ça qui m'est resté.
Les prisonniers sont arrivés quelques jours ou quelques semaines après.... ...

Retour